La société Ramonetou, spécialiste du ramonage depuis 8 ans, propose ses services auprès des professionnels et notamment ceux des métiers de bouche dans le grand ouest.

Boulangerie

Les artisans boulangers ne sont pas à l’abri des risques dus à un dysfonctionnement de leur matériel. La boulangerie est un lieu de travail où un incident peut vite survenir.

L’un des points névralgiques, le four, doit faire l’objet d’une grande vigilance. Cet élément vital en boulangerie est le plus susceptible de tomber en panne, voir même, d’être à l’origine d’un sinistre.

L’entretien et la maintenance du four sont souvent bien respectés par l’artisan mais le ramonage des conduits est souvent négligé, à tort.

Voici quelques points sur l’importance et la règlementation du ramonage.

Le règlement Sanitaire Départemental (circulaire du 09/08/78 : art 31.1 et 31.6) est le document qui fait foi en France pour l’entretien, le nettoyage et le ramonage des conduits de fumées et de ventilation :

  • Le ramonage est obligatoire au moins une fois par an pour les conduits de fumées de combustibles gazeux.
  • Le ramonage est obligatoire deux fois par an pour les conduits de fumées de combustibles solides et liquides (bois, fioul)
  • Les travaux doivent être effectués par une entreprise qualifiée.

Les principaux dangers générés par la formation de dépôts dus au non-respect de la fréquence de ramonage sont :

  • Les feux de conduit : le dépôt de microparticules mélangées à la condensation (buée) s’accumule et fini par se consumer. Cela peut ainsi créer à long terme un départ de feu.
  • Les risques d’intoxication au monoxyde de carbone : dans un conduit trop encrassé ou bouché, les gaz de combustion peuvent être refoulés et menacer la santé. Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore, mais mortel. Ces intoxications frappent plus de 8 000 personnes et provoquent plus de 300 décès par an.

Un conduit encrassé provoque une baisse du rendement ainsi qu’une usure prématurée de votre installation. Vous consommez plus de combustibles.

La suie, le dépôt qui obstrue votre conduit vous oblige à consommer davantage. Vous émettez davantage de gaz polluants dans l’atmosphère.

Un ramonage régulier prévient les dégagements d’odeurs putrides.

  • Four à sole (fioul)
    • Conduit du combustible : 2 fois par année
    • Conduit de Buée : 1 fois par année
  • Four à sole (gaz)
    • Conduit du combustible : 1 fois par année
    • Conduit de Buée : 1 fois par année
  • Four à sole (électrique)
    • Conduit de Buée : 1 fois par année
  • Four ventilé ou rotatif
    • Conduit de Buée : 1 fois par année
  • Four à bois
    • Conduit du combustible : 2 fois par année (minimum)

Le boulanger doit contacter une société certifiée de ramonage pour intervenir selon la fréquence de son four. Voici comment procède RAMONETOU :

  • Visite technique (accessibilité, nombre de conduit, longueur du(es) conduit(s), prise d’informations en lien avec le devis)
  • Devis envoyé à l’artisan boulanger
  • Prestation réalisée (nettoyage caisson, ramonage des conduits, pose de trappes pour accès au ramonage sur les conduits, nettoyage chantier, élimination des déchets)
  • Facturation / Certificat de ramonage avec photo avant/après des conduits transmis(e) à l’artisan boulanger
boulangerie

Nettoyage de l’extracteur (avant/après)

extracteur avant
extracteur après

Ramonage du conduit de buée (avant/après)

conduit buée avant
conduit buée après

Des experts a vos côtés

Demande de contact

Si vous souhaitez obtenir un devis ou des informations supplémentaires sur nos services professionnels, n’hésitez pas à nous contacter.

Adresse(Nécessaire)
Adresse de messagerie(Nécessaire)
Jour(s) de fermeture(Nécessaire)
Type d’installation ou de four
Politique de confidentialité(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
four pizzeria

PIZZERIA - GRILL

Pourquoi faire ramoner les conduits de votre Four à pizza ou de votre Grill ?

Estimation d’une pizzeria ouverte 320 jours par an :

  • Consommation moyenne = 1 stère toutes les deux semaines, cela correspond à environ26 stères soit 20 mètres cubes de bûches brulées à l’année.
  • A noter qu’une habitation de particulier avec une obligation légale de 2 ramonages par an brûle en moyenne entre 6 et 12 mètres cubes de buches.

Les principaux dangers liés aux défauts de ramonage sont :

  • Les feux de cheminée : les moutons de suie et goudrons sont très combustibles, et une flammèche dans le conduit suffit à les enflammer.
  • Les risques d’intoxication au monoxyde de carbone : dans un conduit trop encrassé ou bouché, les gaz de combustion peuvent être refoulés et menacer la santé. Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore, mais mortel. Ces intoxications frappent plus de 8 000 personnes et provoquent plus de 300 décès par an.

Un conduit encrassé et/ou une humidité supérieure à 20% provoque une baisse du rendement calorifique de votre installation. Vous consommez plus de combustibles.

La suie qui obstrue votre conduit vous oblige à consommer davantage. Vous émettez davantage de gaz polluants dans l’atmosphère.

Un ramonage régulier prévient les dégagements d’odeurs putrides.

De manière générale, notre expérience concernant les pizzerias nous pousse à vous faire cette offre en connaissance de cause des risques.